Saltwater Fly Fishing in the Pacific / La Pêche à la Mouche en Mer dans le Pacifique

img_3621
Scanning the flats in New Caledonia. Photo credit: Cameron Diver. Angler: Stéphane Allier

Following on from yesterday’s post on Bonefishing in New Caledonia, today’s offering is a more serious look at the development of New Caledonia and some other Pacific destinations as world class sports fisheries, in particular for saltwater fly anglers.

A significant amount of work has been done by one international development organisation to foster and promote economic activity through the development of sports fisheries in the Pacific region:  The Pacific Community (SPC). The SPC coastal fisheries programme has helped train guides, explore new economic opportunities for local communities through the promotion of sustainable inshore fisheries and help open destinations, such as Aitutaki in the Cook Islands or New Caledonia, to the international fly fishing market.

The report The development of recreational sports fisheries in the Pacific by Carl McNeil, published in SPC’s January-April 2014 Fisheries Newsletter, takes the reader through three years of work (2012-2015) to help develop saltwater fly fishing as a viable economic activity in New Caledonia, together with a look at the work done from 2009 in Aitutaki which included the filming of On The Fly Productions‘ bonefish documentary Itu’s Bones (which is, by the way, a great film and highly recommended viewing for those of you who have not already seen it).

 

Two years on, in 2016, SPC also published an Economic Valuation of the Sport Fishing Industry in New Caledonia. This report highlights the general context of tourism in the country, provides some interesting data on the case study itself which took place over 2014-2015 and covered 25 sport fishing trips. But it is the economic impact analysis which is striking, as it compares New Caledonia’s fledgling recreational bonefishing industry to other parts of the world where saltwater fly fishing is more structured such as Belize. The potential for further development of the sport fishing industry in New Caledonia is also highlighted with a projected direct economic value of AUD 1.25 million per annum and indirect economic value of between AUD 1.13 and AUD 3.59 million per annum.

The study concludes with a striking illustration which goes to show that a live fish is worth more than a dead fish. In the context of a recreational sports fishery, the direct economic value of a single bonefish (according to the report’s data and metrics) is AUD 790 and a single GT is AUD 520. Both of these figures are well above the market value which would be obtained by selling either of these species on the local market. It just goes to show, catch and release not only preserves the resource we fly anglers hold so dear, it also creates greater added economic value for guides, local communities and businesses which support the fly fishing industry.

***

A la suite de mon post d’hier sur La pêche au Bonefish en Nouvelle-Calédonie je vous propose aujourd’hui de regarder de plus près le développement de la Nouvelle-Calédonie et d’autres pays du Pacifique comme des destinations de classe mondiale pour la pêche sportive et notamment la pêche à la mouche en mer.

Un travail important a été mené par une organisation internationale pour encourager et promouvoir l’activité économique à travers le développement d’une pêcherie sportive dans la région océanienne: La Communauté du Pacifique (CPS). Le programme “Pêche Côtière” de la CPS a contribué à former des guides, explorer de nouvelles opportunités économiques pour des communautés locales par le biais de la promotion d’une pêcherie côtière durable et à ouvrir certaines destinations comme Aitutaki aux Iles Cook ou la Nouvelle-Calédonie au marché international de la pêche à la mouche.

Le rapport Le développement de la pêche sportive dans le Pacifique de Carl McNeil, publié dans la Newsletter janvier-avril 2014 de la Division Pêche de la CPS, donne au lecteur un aperçu du travail mené sur trois années (2012-2015) pour aider au développement de la pêche à la mouche en mer comme une activité viable sur le plan économique en Nouvelle-Calédonie. Il met également en lumière le programme mis en oeuvre à partir de 2009 à Aitutaki, dont le tournage du documentaire sur le bonefish Itu’s Bones de On The Fly Productions (ce film est superbe at vaut vraiment le détour si vous ne l’avez pas encore vu). 

En 2016, la CPS a aussi publié une Evaluation économique préliminaire du secteur de la pêche sportive en Nouvelle-Calédonie. Cette évaluation passe en revue le contexte général du tourism dans le pays et fournit des données intéressantes sur le cas d’étude lui-même qui recouvre la période 2014-2015 et 25 voyages organisés de pêche sportive. Mais c’est l’analyse d’impact économique qui est singulièrement frappante, ainsi que la comparaison entre l’activité naissante en Nouvelle-Calédonie et des destinations où l’industrie de la pêche à la mouche en mer est plus structurée comme le Belize. Le potentiel de développer davantage la pêche sportive en Nouvelle-Calédonie apparaît clairement avec une valeur économique directe projetée de AUD 1.25 millions par an et une valeur économique indirecte d’entre AUD 1.13 millions et AUD 3.59 millions par an.

Le rapport conclut avec un exemple frappant qui démontre bien qu’un poisson vivant vaut plus qu’un poisson mort. Dans le contexte de la pêche sportive en Nouvelle-Calédonie, la valeur économique directe d’un bonefish vivant (selon les données de l’étude) est de AUD 790 et pour un GT vivant de AUD 520. Ces deux chiffres sont largement supérieurs à la valeur de marché si ces deux espèces étaient simplement vendues sur le marché local. Cela illustre bien le fait que la pêche avec remise à l’eau des captures ne fait pas que préserver la ressource qui est si cher aux “moucheurs”. Elle crée également une réelle valeur ajoutée pour les guides, communautés locales et compagnies qui soutiennent et font vivre l’industrie de la pêche à la mouche.

 


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s