The Tinest Trout / La Petite Truite 

It was near 5:00pm on a warm afternoon last January. I had just reached my spot on the Ngongotaha Stream a few kilometres outside of Rotorua, New Zealand. The Ngongotaha is the largest tributary to Lake Rotorua and is famed for the many trophy size Brown trout it holds, particularly when spawning trout are running. As with most fly anglers, I’m happy to catch and release any fish but there’s always the hope of spotting and landing “the big one”.

So with the late afternoon sunlight filtering through the trees which border the stream, the sound of native birdsong mixed with the quiet flow of the clear, sometimes tea-stained, water in my ears and no other anglers in sight, I readied my outfit.

Having taken the time to watch the stream and potential lies, I had identified a promising riffle leading to a deeper cut on the far side with some nice oxygenated water. I rigged my Kilwell 6 weight with a floating line, nine feet of tapered leader then three feet of tippet to a lightly weighted Pheasant Tail Nymph with an unweighted Hare and Copper attached as a dropper. A small white strike indicator completed the outfit just above the blood knot from leader to tippet.


Given the ever present vegetation, there was no room (and no need) for multiple false casts and I made a short 20 foot cast across and upstream to the head of the riffle. Mending line as my nymphs drifting downstream I watched the indicator closely for any sign of movement. Nothing. A roll cast later my flies were in the water again, drifting through the cut and I saw the strike indicator bobble. Striking I felt a pull on the line then nothing. I thought to myself I must have had one of my nymphs snag on the bottom and then release. I presented my flies once more and then, near the end of the drift, my indicator went under. I gently lifted the rod tip and felt a slight pressure on the line. Snag again, I thought but then snags don’t usually move. I couldn’t see any movement in the water so began to carefully  strip line in and that’s when I spotted it: a beautiful little Rainbow fingerling had taken the Hare and Copper.


Having quickly taken the photo above and removed the hook, I placed the little trout back in the slow flow of the stream’s shallows cupped in the palm of my hand. After around five seconds its tail flicked and it disappeared back into the current to hopefully grow to maturity and provide sport for anglers to come. Having hoped to catch one of the Ngongotaha giants I had instead hooked one of its smallest fish and quite possible the tiniest trout I have ever caught.

Il était presque 17h00 lors d’un après-midi ensoleillé janvier dernier. Je venais d’arriver sur mon lieu de pêche, la rivière Ngongotaha, à quelques kilomètres de Rotorua, Nouvelle-Zélande. La Ngongotaha est la plus grande des tributaires du lac Rotorua et est célèbre pour sa population de truites brunes trophées, notamment lorsque celles-ci montent le cours de la rivière pour frayer. Comme la plupart des “moucheurs”, je suis content de prendre et relâcher n’importe quelle poisson mais avec toujours l’espoir de repérer et accrocher “un gros”. 

Avec la lumière du soleil filtrant à travers le feuillage des arbres en bordure de la rivière, le chant des oiseux endémiques et le chuchotement du courant clair, et parfois couleur thé, dans mes oreilles et aucun autre pêcheur en vue, j’ai préparé mon matériel. 

J’avais pris le temps de regarder la rivière et des endroits “à poisson” potentiels et j’avais identifié un petit rapide qui menait à un courant plus profond avec des bulles d’eau oxygénée près de la berge opposée. J’ai monté ma canne Kilwell en soie de 6 avec une soie flottante, neuf pieds de bas de ligne dégressif et trois pieds de tippet attaché à une nymphe “Pheasant Tail” (Queue de Faisan) et une “Hare and Copper” (Lièvre et Cuivre) que j’avais ajoutée comme “dropper” (seconde nymphe attaché par 40cm de tippet plus fin à la suite de la première nymphe). Un petit indicateur de de touche blanc a complété le tout, place juste au dessus du nœud qui reliait le bas de ligne au tippet.

Compte tenu de la végétation, il n’y avait pas de place (ni réellement de besoin) pour des faux lancers et j’ai fait un petit lancer de 20 pieds en amont et en travers de la rivière, vers la tête du rapide. Ajustant ma ligne sur l’eau au cours de la dérive, j’ai gardé mes yeux rivés sur l’indicateur de touche à l’affût du moindre mouvement. Rien. Un lancer roulé plus tard et mes mouches étaient à nouveau dans l’eau, dérivant du rapide dans le courant plus profond. J’ai vu l’indicateur de touche tremble et j’ai ferré. J’ai senti une tension au bout de la soie puis… rien. Je me suis dit qu’une de mes nymphes avait dû accrocher le fond avant de se décrocher. J’ai présenté mes mouches de nouveau et, vers la fin de la dérive, mon indicateur de touche a disparu sous la surface. J’ai ferré en levant doucement ma canne et j’ai senti une petite tension au bout de la soie. “J’ai encore accroché” je me suis dit mais normalement une pierre ou une branche ne bouge pas. Je ne voyais rien bouger dans l’eau et j’ai donc ramené doucement la soie vers moi. Et c’est à ce moment-là que je l’ai vu: une belle petite truite Arc-en-Ciel juvénile avait pris la “Hare and Copper”. 

J’ai rapidement pris la photo ci-dessus et enlevé la mouche avant de placer la petite truite dans l’eau placide du bord, tenu dans le creux de ma main. Cinq seconde plus tard, avec un fouettement de sa queue, elle a disparu dans le courant pour, je l’espère, grandir et devenir un beau poisson sportif pour des “moucheurs” à l’avenir. J’avais caressé l’espoir d’attraper l’un des géants de la Ngongotaha mais à la place j’avais pris l’un des plus petits poissons de la rivière et, très probablement, la plus petite truite de ma vie de moucheur. 


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s